la vie de ma voix intérieure

En totale reconstruction après deux années abominables passées en Lozère où j'ai appris que seuls les humains ne sont pas humains, je continue à partager ma passion de la lecture. Vous pouvez apprendre à me connaître à travers les citations.

21 mars 2008

zut à la fin

je trouve ça lamentable! C'est quoi ce pays de merde, soit disant terre de liberté, d'asile, de droits ou tu n'as pas le droit de mourir dignement et quand tu le décides?????

En plus en stade terminal, souffrant la mort (c'est le moment de le dire) tu demandes à ton pays l'autorisation de mourir, ton pays te refuse ce droit, tu meures chez toi deux jours après et on t'ouvre le ventre pour savoir si tu t'es suicidée....... Toi tu t'en fous tu as fini de souffrir mais tes proches, tous ceux qui doivent répondre à des questions ????? Ah oui tu n'es plus là pour servir de cobaye, c'est ça qui les emmerdent tous!

Non, je ne crie pas......

Posté par pyrouette à 19:52 - Commentaires [7] - Permalien [#]

Commentaires

  • Je suis révoltée de la même façon que toi... Non seulement elle était plus que défigurée mais elle souffrait tellement la pauvre.... Déjà avec une bonne sinusite tu dégustes alors un cancer des sinus ...!!!!!!! et sa famille... quelle horreur...il faut réduire le suicide des jeunes mais là, cette pauvre femme, elle a été poussée au suicide et puis même si on l'a aidé... quel mal à ça ????? Au moins elle ne souffre plus...

    Posté par Fabienne, 21 mars 2008 à 23:42
  • Merci pour votre zut

    En effet dans quel pays sommes nous? Qui a le droit de décider de sa mort , la "dite" personnalité politique type rachida dati et consors , ou celui qui souffre de façon intolérable malgré les traitements . Qui détiendrait cette vérité?
    Il n'y a ni égalité, ni fratenité, ni liberté dans ces comportements français tenus par quelques sbirres religieux ou politiques qui décident pour le peuple. C'est donc contraire aux idéaux de notre drapeau j'en conclus que ces jugements sont illégaux

    Posté par marieswiss, 22 mars 2008 à 00:07
  • Tout à fait d'accord avec ton coup de gueule, je trouve ça lamentable qu'une femme qui souhaite partir dignement n'est pas le droit de choisir !!!
    Avec toutes ces souffrances qu'elles subissaient... Qui sont ces gens qui décide? qui sont-ils? je suis en plus attéré par les propos de l'autre pauvre bouffone (ministre du logement pour pas la citer) qui ne voyait que l'aspect "esthétique" pffffff
    Enfin bref ça me revolte vraiment et j'imagine que maintenant elle a trouver la paix.
    Je souhaite également que sa famille soit tranquille et que tout cela ferait avancer les choses....

    Posté par Laetichoup, 22 mars 2008 à 01:17
  • un débat qui fait rage et qui n'est pas prés d'être résolu. Heureusement, que certains médecins ne s'encombrent pas de formalités juridiques, dans des cas d'extrêmes souffrances (j'insiste dans des cas extrêmes, on ne doit pas pratiquer l'euthanasie n'importe comment pour n'importe qui). En tous cas, je suis dégoutée par la justice, dire qu'ils ont hésité à faire une autopsie, mais ils l'ont quand même faites...

    Posté par janis, 22 mars 2008 à 08:04
  • Bienvenue à Marie.

    Cette histoire me fait mal au coeur. J'ai accompagné mes deux belles soeurs en fin de vie, j'ai vu la souffrance, la peur et bien d'autres choses encore.... Je n'arrête pas d'y penser, savoir ce que les enfants vont endurer.... me rend malade... de rage!

    Posté par Pyrouette, 22 mars 2008 à 18:39
  • oui tu as raison Pyrouette, beaucoup de souffrance aussi pour la famille

    Posté par janis, 23 mars 2008 à 09:18
  • Je te rejoins totalement Pyrouette c'est honteux !

    Posté par Jicé, 24 mars 2008 à 12:57

Poster un commentaire