la vie de ma voix intérieure

En totale reconstruction après deux années abominables passées en Lozère où j'ai appris que seuls les humains ne sont pas humains, je continue à partager ma passion de la lecture. Vous pouvez apprendre à me connaître à travers les citations.

14 septembre 2008

Ce n'est pas du propre!

Je dois trop regarder l’émission « c’est du propre ». Je sais, ce n’est pas du propre d’examiner (je pourrais dire contempler) la saleté des autres….. Bref j’ai dû en rêver de cette émission et résultat Béatrice et Danielle en ont profité pour s’infiltrer dans le cerveau du mari….. Le mot exact….. Posséder ? Il me semble bien pourtant ce mot.

Bon je vous explique : le mari est un homme, jusqu’ici tout va bien, il est fainéant et pas très propre dans la maison (Oh j’entends les mauvaises langues qui demandent s’il est propre sur lui…) Pour lui une maison rangée est propre. Il ne verra pas la poussière sur les meubles donnant pourtant une couleur grisâtre à ses meubles chéris et le sol couleur miette de pain et  poils de chat ne le choque pas plus que ça. Les portes de placards de la cuisine sont régulièrement décorées de stickers « doigts pleins de gras »…..

Alors dimanche dernier quand je me suis levée discrètement pour aller repasser pendant que le mari faisait sa grasse matinée (oui je reconnais que c’est une habitude), je ne m’attendais pas à la suite des évènements.

Je bois mon café (Démon le chat me laisse tranquille depuis au moins deux mois), je sors mon matériel du placard et m’installe dans la cuisine, pas trop par choix, surtout « par prise »……La maison et donc la cuisine proportionnellement étant petite, toute petite, je prends facilement la moitié de la cuisine bloquant l’accès à la cafetière, au micro-onde et au placard renfermant les douceurs du matin.

J’étais bien concentrée, regardant ma main pour ne pas me faire mal et repassant doucement la tonne de linge….. Quand j’ai entendu le mari descendre…… avec sa figure d’ampoule mal réveillé, il m’a évidemment dérangé pour son café et ses gâteaux.

Mais je voyais bien qu’il avait un regard d’illuminé le mari. C’est qu’il n’était pas venu tout seul, avec lui et dans lui se trouvaient ses deux nouvelles potes Danielle et Béatrice, les tueuses de la saleté. Au secours trouvez moi un exorciste de suite ! Voilà le mari qui ouvre le placard du dessous de l’évier, sort toutes ses casseroles et ses instruments de cuisine (je vous expliquerai un jour  comment je l’ai persuadé de devenir le cuisinier de la famille), les déposer en équilibre sur la petite table et commencé à les laver. Mon fer, ma table et moi nous sommes retrouvés contre le mur, admirant le mari et ses potes. Du coup je me suis légèrement repassée la main gauche, de surprise !

Le mari a continué, lavant et désinfectant le placard puis rangeant tout.

L’explication : profitant de mon absence pour faire la fête dans la maison (plus personne pour hurler) mon chat Noisette (le crème) avait ramené une souris vivante dans la maison. Celle-ci arrivant à se sauver s’était réfugiée derrière le fameux placard.

Le mari a préféré attendre mon retour pour s’occuper de cette affaire car évidemment c’est plus sympa de le faire pendant que je repasse, des fois que j’aurais eu pitié de lui…….

Il a dû recommencer le lendemain car il avait oublié de déposer la menthe dans le placard, odeur que les souris détestent…..

Posté par pyrouette à 17:38 - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires

  • Beurk...
    Mais tu repasses dans la cuisine??
    Ca va, ta main? Aïe!!

    Posté par Rorox, 14 septembre 2008 à 19:44
  • "....c’est plus sympa de le faire pendant que je repasse, des fois que j’aurais eu pitié de lui……."

    Mes fils sont donc des hommes a présent, eux aussi agissent comme ça....
    )

    Posté par Fadado, 14 septembre 2008 à 20:33
  • ouais, j'ai remarqué aussi ; les mecs ont besoin que nous voyions bien de visu tout ce qu'ils font ! paske des fois qu'on croit que c'est un miracle et qu'on ne soit pas béate d'admiration devant eux .... ça serait dommage de rater ça pas vrai ?
    mon homme fait plein de choses, une vraie perle, je reconnais, j'admire, je profite, je remercie le ciel de l'avoir mis sur ma route celui là. Mais tout ce qu'il fait m'est aussitôt dit, montré, commenté ... pour être complimenté comme il se doit. C'est mignon hein ?
    Tu crois que ton possédé est comme ça ?

    Posté par Domi, 14 septembre 2008 à 21:11
  • Rorox : je ne suis pas obligée de me baisser pour atteindre la prise, alors oui c'est dans la cuisine.

    Fadado : ce n'est que du normal!

    Domi : mon possédé est exactement comme ton homme !

    Posté par Pyrouette, 14 septembre 2008 à 22:42
  • ce sont qui les Danielle et Béatrice que tu évoques ?
    Je ne connaissais pas le coup de la menthe contre les souris
    Je confirme pour Domi : elle a trouvé la perle : son homme est un miracle pour une femme !!!!
    Je t'embrasse bien fort pyr & Co !

    Posté par patte, 15 septembre 2008 à 00:14
  • Danielle et Béatrice sont deux reines du ménage et de la propreté dans leur émission "C'est du propre". Des personnes qui se sont laissées envahir par la saleté font appel à l'émission. C'est assez dégueu à regarder. Biz Patte

    Posté par Pyrouette, 15 septembre 2008 à 07:24
  • ah ça pour être dégueu ... ! je me demande si les gens n'accumulent pas un an de m---- plus celle de leurs voisins rien que pour faire venir les super ménagères ! ils n'ont pas honte, c'est pire que tout !

    Posté par Domi, 15 septembre 2008 à 21:45
  • c'est immonde en effet et à éviter si on a mal digérer !!!!! à croire que certains font un concours des plus crades !!!!

    Posté par Fabienne, 15 septembre 2008 à 23:34
  • Je me demande toujours si c'est réel...

    Posté par Pyrouette, 17 septembre 2008 à 19:56
  • certains doivent réserver un camion benne que la décharge livre direct dans leur salon, c'est pas possible autrement !

    Posté par Domi, 17 septembre 2008 à 21:02
  • Mais non Domi il suffit de ne pas sortir les poubelles et éventuellemnt de prendre l'appart pour une poubelle géante.

    Posté par Pyrouette, 18 septembre 2008 à 17:24

Poster un commentaire