la vie de ma voix intérieure

En totale reconstruction après deux années abominables passées en Lozère où j'ai appris que seuls les humains ne sont pas humains, je continue à partager ma passion de la lecture. Vous pouvez apprendre à me connaître à travers les citations.

13 septembre 2010

"Mal de pierres"

41cvj6IDeXL__SL75_Milena Agus

4ème de couverture : Au centre, l’héroïne : une jeune Sarde étrange « aux longs cheveux noirs et aux yeux immenses ». Toujours en décalage, toujours à contretemps, toujours à côté de sa propre vie... À l’arrière-plan, les personnages secondaires, peints avec une extraordinaire finesse : le mari, épousé sans amour, sensuel, taciturne, à jamais méconnu ; le Rescapé, brève rencontre sur le continent, qui lui laisse une empreinte indélébile ; le fils, inespéré, et futur pianiste ; enfin, la petite-fille, la narratrice de cette histoire, la seule qui permettra à l’héroïne de se révéler dans sa vérité. Mais sait-on jamais tout de quelqu’un, aussi proche soit-il ?

Citation : « La nostalgie, c'est de la tristesse, mais c'est aussi un peu du bonheur »

Mon avis : Les histoires d'amour ne me font plus rêver depuis longtemps....Et pourtant j'ai été sous le charme de celle-ci. C'est d'abord une histoire de famille avec une fille différente, puis la vie d'une femme tranquille. On la suit, calmement et même son histoire d'amour, le seul amour qu'elle connaîtra ne nous choque, ne nous émeut pas plus que ça. Une femme malheureuse toute sa vie qui a accepté son destin mais qui a connu l'Amour avec un grand A, pendant une courte période..... La fin de cette histoire est bluffante, alors je n'en dirai pas plus !

Posté par pyrouette à 12:06 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires

  • peut etre un jour je le lirais.

    des bises pyrouette

    Posté par sev, 19 septembre 2010 à 19:12

Poster un commentaire