la vie de ma voix intérieure

En totale reconstruction après deux années abominables passées en Lozère où j'ai appris que seuls les humains ne sont pas humains, je continue à partager ma passion de la lecture. Vous pouvez apprendre à me connaître à travers les citations.

12 octobre 2010

"Le chagrin et la grâce"

LE_20C_1de Wally Lamb

4ème de couverture : Quand, en avril 1999, son épouse Maureen échappe de justesse au massacre de Columbine, Caelum cherche refuge avec elle dans la ferme de son enfance à Three Rivers, Connecticut. C’est là qu’il découvre des archives familiales insoupçonnées : les lettres de son aïeule, militante abolitionniste, anéantie par la perte de ses fils au front ; les journaux de son arrière-grand-mère, fondatrice de la prison pour femmes du comté, hantée par la descente aux enfers de sa soeur ; des coupures de presse sur les tragédies locales de ces années 60 qui ont vu grandir Caelum aux côtés d’un père alcoolique revenu traumatisé de la guerre de Corée... Au fil de ses recherches, Caelum, stupéfait, voit se recomposer deux siècles d’une histoire familiale pleine de bruit et de fureur, et ressurgir le terrible secret de ses origines...

Pour tenter de comprendre cette infinie colère qui l’habite depuis toujours, Caelum va devoir explorer les recoins les plus obscurs de sa mémoire..

Mon avis : Je l'attendais ce troisième livre traduit en français. La théorie du chaos. Cet écrivain a un don celui de remettre les idées en place, finies les pleurnicheries sur la vie courante, quand on lit cet auteur on trouve la vie belle et pourtant quand on commence la première page on ne peut plus lâcher le livre jusqu'à la dernière page, la dernière ligne, le dernier mot..... Que ça fait du bien un bon pavé comme celui là. Je le conseille à tous les mécontents de leur sort.....

Extraits :

" Une vieille femme qui avait été témoin des horreurs de la guerre, mais qui, rentrée chez elle, était toujours capable de s'émerveiller de voir  l'explosion jaune d'un buisson de forsythia au printemps, d'entendre le bouillonnement de la neige fondue dans le ruisseau voisin;;;;3

Un vieux sage qui m'a un jour déclaré dans un bar du Queens : "la question qu'il faut poser, c'est pas pourquoi ni si la question c'est comment?...."

"J'ai ressenti dans le même instant le pouvoir froid, silencieux du passé mort-mais-vivant et le coup de pied vigoureux de l'avenir : c'et alors que j'ai compris ce qui m'avait jusque là échappé"

Posté par pyrouette à 08:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires

Poster un commentaire