la vie de ma voix intérieure

En totale reconstruction après deux années abominables passées en Lozère où j'ai appris que seuls les humains ne sont pas humains, je continue à partager ma passion de la lecture. Vous pouvez apprendre à me connaître à travers les citations.

05 décembre 2013

Ne laisse pas la mer t'avaler

 

515KM4qmgOL

Alain Jégou

ISBN : 2916777059

Éditeur : Editions des Ragosses (2012)

 

4ème de couverture :

Nous sommes sur les côtes de la Bretagne Sud où les conditions météorologiques sont particulièrement rudes en cet automne 1976. Yann Le Flanchec, un être exalté et impulsif, mal dans sa vie à terre, décide de prendre le large en embarquant sur un bateau de pêche de Concarneau. Sa compagne Claire, étudiante aux Beaux-Arts de Lorient, subit les assiduités exaspérantes d’un de ses camarades de classe. Un jour la confrontation tourne au drame… Tempêtes, accidents, crimes, naufrages… Le couple va devoir faire face à la perversité de quelques personnages qui font la loi dans la région et à de multiples événements qui vont, en quelques jours, complètement bouleverser leur vie.

 

Extraits :

« Le monde sombrait dans la démence et les humains pionçaient en toute inconscience. »

« Yann avait trouvé sur ce bateau ce qu’il cherchait depuis des mois : donner enfin sens à sa vie et échapper au monde qui n’était plus le sien. »

 

Mon avis :

Cette histoire avait tout pour me plaire et je l’ai pourtant abandonnée en cours. Je n’ai pas choisi ce livre pour les bonnes raisons. Les termes techniques des marins ont eu raison de ma motivation. J’ai laissé Yann avec son mal être et je suis repartie sur la terre ferme avec le mien. Je reviendrais peut-être… Ou pas. 

Posté par pyrouette à 09:10 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires

  • je connais le nom de l'auteur mais je n'ai jamais rien lu de lui. donc j'éviterai celui-là car je n'aime pas trop les histoires de bateaux de marine du moins...

    Posté par Eve-Yeshe, 05 décembre 2013 à 13:16
    • Pourtant, je t'assure Eve, que le résumé était prometteur avec une enquête et tout et tout. Je voulais mieux connaître la région, c'est raté !

      Posté par pyrouette, 06 décembre 2013 à 08:33
  • dommage de n'avoir pas poursuivi cette lecture tu aurais pu apprendres à faire des brelans , des noeuds de chaise, coulants coulissants ou plats assise au ponant de ton embarcation

    Posté par lecracleur, 05 décembre 2013 à 18:25
    • ET oui, le Potier, c'est bien pour tous ces noeuds que j'ai abandonné...

      Posté par pyrouette, 06 décembre 2013 à 08:32

Poster un commentaire