la vie de ma voix intérieure

En totale reconstruction après deux années abominables passées en Lozère où j'ai appris que seuls les humains ne sont pas humains, je continue à partager ma passion de la lecture. Vous pouvez apprendre à me connaître à travers les citations.

Une famille délicieuse

 

une-famille-delicieuse-de-willa-marsh-978836604_L

 

Willa Marsh

ISBN : 2746738724

Éditeur : AUTREMENT (05/03/2014)

Traducteur : Éric McComber




4ème de couverture :

 

« - Je connais un secret. Elle se mit à sourire légèrement, d'un air malin. Sa voix était plus forte, maintenant, et elle avait pris cette vieille intonation chantante. La peur piqua Nest au ventre. »

 

Mina et Nest vivent à Ottercombe House, imposante demeure familiale plantée au coeur de la lande, entourées de leurs chiens et unies par le souvenir d'une enfance idyllique. L'arrivée de Georgie, la soeur aînée atteinte de démence sénile, fait ressurgir un passé douloureux qu'elles auraient préféré oublier. Pire, Georgie s'apprête à révéler des secrets au pouvoir destructeur... Les deux cadettes sont prêtes à tout pour empêcher que la vérité n'éclate au grand jour. Qui aurait cru que ces respectables vieilles dames avaient tant de choses à dissimuler ?



Extraits :

 

"Le désespoir - l'ennemi de l'intérieur - était toujours là, prêt à foncer pour se tailler une place en un moment joyeux, à plaquer au sol un instant de fragile contentement."

 

"Il régnait chez elle une sérénité qui demeurait inchangée, même lorsqu'elle était mise à mal par la peine ou le désespoir."

 

"Cette impression d'irréalité permet à une personne de se comporter tout à fait hors de son caractère."

"Devoir vivre et aimer sera pour toi tout aussi douloureux que pourrait l'être cet isolement auquel tu te forces."

 

"On se demande comment l'esprit des gens fonctionne vraiment. On dirait que chez certains, il manque un petit bout, ou qu'ils pensent sincèrement disposer d'un droit divin pour opérer hors des règles usuelles, celles qui balisent la conduite de la plupart des gens."

 

"C’est inouï comme les gens ont la faculté d’oublier et comme tout est très différent dans leur mémoire. Le temps embellit les souvenirs."



Mon avis :

 

Mina, la seconde de la fratrie et Nest la dernière, ayant atteint un âge respectable toutes les deux, vivent dans la maison familiale avec trois chiens. Mina a toujours vécu là s’occupant de sa mère malade. Au décès de cette dernière elle a continué en s’occupant de Nest victime d’un accident de la route qui se déplace en fauteuil roulant et rumine sa culpabilité. Les deux soeurs ont leurs petites habitudes bien ancrées et le cérémonial du thé, signe de quiétude, est très important.

 

Je ne peux en dire plus sur cette famille nombreuse et complexe. Ah, si l’arrivé de la soeur aînée Georgie pour un séjour temporaire et souffrant de sénilité. Elle n’arrête pas de répéter qu’elle connaît un secret. Hors, des secrets il y en a beaucoup dans cette famille.


C’est une ambiance anglaise, une lecture différente et appréciée. Mina a une personnalité sereine que rien ne peut atteindre. Une résilience qui a déteint jusqu’à Nest et les autres membres de la famille au fur et à mesure que nous en faisons connaissance. Nous remontons dans le passé pour mieux revenir dans le présent et malgré les nombreux coups durs de la vie, une sorte de bien être règne dans cette histoire et ça fait un bien fou. J’ai tourné les pages avec avidité, pressée de retrouver les deux soeurs, le soir après des journées assez désagréables et intenses en émotion.

Posté par pyrouette à 11:48 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires

    critique très alléchante, j'adore les histoires tournant autour des secrets de famille...

    Posté par Eve-Yeshe, 05 avril 2017 à 13:38
  • Coucou Corinne,
    Voilà, une fois de plus tu m'as donné envie
    Gros bisous et j'espère que j'aurai moins de retard la prochaine fois

    Posté par Pahi, 25 avril 2017 à 21:12
    • Coucou Denise,
      Pas grave pour le retard, je n'y arrive plus non plus. Soit il me manque du temps, soit je suis devenue très lente... Gros bisous

      Posté par pyrouette, 27 avril 2017 à 07:05

Poster un commentaire