la vie de ma voix intérieure

En totale reconstruction après deux années abominables passées en Lozère où j'ai appris que seuls les humains ne sont pas humains, je continue à partager ma passion de la lecture. Vous pouvez apprendre à me connaître à travers les citations.

La mémoire des embruns

 

ob_2ad0e6_ob-d61a71-viggers

 

 

Karen Viggers

ISBN : 2253066214

Éditeur : LE LIVRE DE POCHE (30/03/2016)

Traductrice : Isabelle Chapman




 

 

4ème de couverture :

 

Mary est âgée, sa santé se dégrade. Elle décide de passer ses derniers jours à Bruny, île de Tasmanie balayée par les vents où elle a vécu ses plus belles années auprès de son mari, le gardien du phare. Les retrouvailles avec la terre aimée prennent des allures de pèlerinage. Entre souvenirs et regrets, Mary retourne sur les lieux de son ancienne vie pour tenter de réparer ses erreurs.

Entourée de Tom, le seul de ses enfants à comprendre sa démarche, un homme solitaire depuis son retour d'Antarctique et le divorce qui l'a détruit, elle veut trouver la paix avant de mourir. Mais le secret qui l'a hantée durant des décennies menace d'être révélé et de mettre en péril son fragile équilibre.

Une femme au crépuscule de sa vie. Un homme incapable de savourer pleinement la sienne. La Mémoire des embruns est une émouvante histoire d'amour, de perte et de non-dits sur fond de nature sauvage et mystérieuse. Un roman envoûtant, promesse d'évasion et d'émotion.



Extraits :

 

“C'est ce que nous sommes, des animaux. Même si nous nous donnons beaucoup de mal pour le cacher. Il s'agit d'un fait biologique ; une force supérieure à la volonté individuelle.”

“On ressent une telle solitude lorsqu'on perd un parent alors qu'on est loin.”

 

“Jeune, on pense que l'existence n'a pas de fin. Et, quand la vie vous rattrape au tournant, on regrette de ne pas avoir mieux utilisé son temps.”

“On ne pouvait pas épargner aux autres le chagrin. Il était inscrit dans la destinée de chacun.”

 

“Je n'ai fait qu'attendre. Je n'ai pas eu le courage de vivre, par crainte de nouvelles blessures.”

 

“Comment peut-on être détruit sans le savoir ? Cela me surprend encore.”

 

“En perdant ses racines, on se libère.”



Mon avis :

 

L’intrigue commence dès les premières pages. Mary, âgée et très malade, pratiquement en fin de vie, reçoit la visite d’un mystérieux homme de son âge, qui lui fait du chantage et lui remet une lettre. Pour lui c’est le moment de déterrer un secret et surtout le révéler.

Mary décide alors de partir sur l’île où elle a vécu de nombreuses années avec son mari et ses enfants. Elle part en catimini accompagnée de sa petite fille, pour échapper aussi à la maison de retraite que lui propose sa fille aînée.

Il fait froid, il y a beaucoup de vent et Mary se retrouve seule, dans un cottage, avec ses problèmes cardiaques, oubliant de prendre ses médicaments, de manger, mais avec un projet : revoir tous les lieux où elle a été heureuse sur cette île. Elle doit convaincre le garde-forestier, jeune homme bougon et sauvage, de l’emmener en voiture.

En parallèle nous suivons la vie de Tom, son troisième fils, qui n’a rien à envier à la vie difficile de sa mère. Les mauvaises personnes, les mauvais choix et il continue, encore et encore. Attiré par les missions en Antarctique, Tom a du mal à se décider. Une nouvelle mauvaise rencontre féminine le mettra à terre. Pour certaines personnes les expériences ne servent à rien.

La lecture est agréable, les paysages grandioses mais il ne faut pas être déprimé pour lire ce roman. Il n’y a aucun espoir, pas une lueur de positif. Les personnages sont englués dans leur malheur et ne font pas grand chose pour s’en sortir. Pourtant les thèmes sont intéressants.

 

Posté par pyrouette à 16:40 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires

    Je suis contente, Corinne, que tu aies pu faire cette critique, ne sachant pas trop si j'allais me le procurer...
    Le thème traité m'intéresse et c'est confiante que je note ce titre.
    Gros bisous et bonne fin de soirée.

    Posté par Pahi, 23 juillet 2017 à 20:46
  • la Nature, les secrets, c'est très tentant !!!

    Posté par Eve-Yeshe, 24 juillet 2017 à 13:51

Poster un commentaire