la vie de ma voix intérieure

En totale reconstruction après deux années abominables passées en Lozère où j'ai appris que seuls les humains ne sont pas humains, je continue à partager ma passion de la lecture. Vous pouvez apprendre à me connaître à travers les citations.

Partir

Partir

 

Tina Seskis

ISBN : 2266250906

Éditeur : POCKET (03/03/2016)

Traductrice : Florianne Vidal



4ème de couverture :

 

Un mari apparemment charmant. Un fils adorable. Une maison ravissante. Emily Coleman est une femme comblée. Pourtant, un beau matin, elle prend le train pour Londres, bien décidée à tout laisser derrière elle. C’est désormais sous l’identité de Catherine Brown qu’elle partage un appartement miteux avec des colocataires et occupe un travail sans avenir.

Elle n’aspire désormais qu’à une seconde chance. Mais qu’est-ce qui a pu la pousser à abandonner une vie qui semblait si parfaite ? Quel est le secret qu’elle protège avec tant de force ?



Extraits :

 

“Je suis détachée de la réalité, absente au monde.”

“C'est drôle comme, finalement, il n'est pas si difficile de changer de vie. Il suffit d'avoir assez d'argent pour redémarrer et de détermination pour éviter de penser aux êtres qu'on laisse derrière soi.”

“Les bonnes personnes, le bon endroit, et tout ira pour le mieux.”

“La chaleur est si agréable, l'air si pur que soudain je me dis que le monde est peut-être habitable, finalement.”

“J'ignore pourquoi je me sens à ce point à côté de mes pompes. D'habitude mon apparence ne me pose guère de problèmes, mais aujourd'hui j'ai l'impression de passer une audition pour un rôle de composition.”

“C’est drôle comme il est beaucoup plus facile, une fois qu’on a réussi à regarder une chose en face, de s’en éloigner.”



Mon avis :

 

Partir, je pense que toutes les femmes à un moment de leur vie en rêvent. Tout quitter, effacer les traces, retrouver sa liberté, piétiner le passé et recommencer. Le rêve.

Emily le fait. Nous faisons sa connaissance alors qu’elle part. Elle est dans le train, ça y est, elle a osé. Emily n’a rien d’une aventurière, ses vêtements ne sont pas adaptés à la situation, mais elle part. Elle essaie de repousser les pensées des êtres aimés, elle va y arriver, elle en est certaine.

Assez rapidement Emily se trouve une chambre dans une colocation, puis un travail et un an après elle partage un appartement avec une amie, savoure son avancement dans son travail, bref tout roule !

En parallèle, nous remontons le passé d’Emily, sa naissance, sa jumelle, ses parents puis la rencontre avec Ben et la naissance de leur enfant.

Emily, la sérieuse et douce fille, responsable qui se drogue et boit dans sa nouvelle vie. Emily qui ne sait pas profiter de cette seconde chance que la vie lui offre.

L’épilogue est rude et  inattendu.

C’est une histoire sur le poids de la famille, cette famille qu’on ne choisit pas, qu’on se traîne comme un boulet et qui peut nous gâcher une vie.

Lecture addictive.

 

Posté par pyrouette à 08:02 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires

    ouh la la ! Celui-là il donne envie d'être lu, et en urgence ! Merci pour ta critique !

    Posté par plouf le loup, 30 juillet 2017 à 09:44
  • familles je vous hais disait un certain André Gide si ma mémoire est bonne...

    Posté par Eve-Yeshe, 30 juillet 2017 à 14:02
  • jumelles

    Tout se passe dans la jeunesse s'il y a instabilité la tentation de partir sera plus forte qu'avec une enfance stable. C'est parfois dur de recommencer une tranche de vie ailleurs.La jumelle doit être dévastée de ce départ je pense qu'elle fera tout pour la retrouver.forcement il y aura une retrouvaille car les jumelles (jumeaux)sont indissociables,

    Posté par lecracleur, 30 juillet 2017 à 19:13
  • Hello Corinne,
    Si ce titre n'est pas tentant, je ne sais vraiment pas lequel le sera
    Gros bisous et bonne semaine à toi.

    Posté par Pahi, 30 juillet 2017 à 21:29

Poster un commentaire