la vie de ma voix intérieure

En totale reconstruction après deux années abominables passées en Lozère où j'ai appris que seuls les humains ne sont pas humains, je continue à partager ma passion de la lecture. Vous pouvez apprendre à me connaître à travers les citations.

84, Charing Cross Road

 

84, Charing Cross Road par Hanff

 

Helene Hanff

Marie-Anne de Kisch (Traducteur)

ISBN : 2746700581

Éditeur : AUTREMENT (23/12/2000)



4ème de couverture :

 

Pendant vingt ans, une New-Yorkaise fauchée a entretenu une correspondance avec son libraire londonien. Ses lettres, libres, émouvantes et inattendues, ont déjà conquis Anglais et Américains.



Mon avis :

 

Pendant des années, j’ai évité ce tout petit bouquin. Le titre ne me plaisait pas. Le fait que tous les lecteurs aiment et encensent cette histoire ne me plaisait pas. Et puis, à court de lecture, baguenaudant dans les rayons de la médiathèque, sans idée, rien, le voilà qui me fait de l’oeil sur une étagère. Hop dans mon sac et retour à la maison.

Évidemment, comme j’ai bon caractère, je me suis dit en râlant et en commençant l’histoire que je n’aimerais pas. Et je l’ai lu d’une traite.

Ce recueil de courriers entre Helene et Franck est un délice. Un peu comme une trouvaille dans un grenier, tu t’installes sur place et tu sais que tu ne vas plus bouger avant la fin de ta lecture.

Helene est fauchée, aime les beaux livres et décide de les commander dans une librairie londonienne par courrier. C’est l’après-guerre et même si Helene a des difficultés pour vivre, elle a de quoi manger. Le rationnement est encore en vigueur à Londres. Très vite Helene va proposer à Frank, son correspondant, d’envoyer des colis alimentaires surtout de viande et d’oeufs. Les employés de la librairie sont ravis et reconnaissants. Si la correspondance est basée sur Helene et Frank, d’autres employés vont correspondre avec Helene.Elle est exigeante avec les commandes de ses beaux livres rares, a beaucoup d’humour, de tendresse. Une amitié est née et elle va durer plus de vingt ans. Helene aura toujours le désir de se rendre à Londres pour voir ses amis mais ne pourra pas le faire.

Le temps passe, certains employés partent et Frank meurt, la librairie ferme.

J’ai adoré ce livre à tel point que je n’ai noté aucun extrait, je ne voulais pas perdre la magie de ce moment.

 

Posté par pyrouette à 09:13 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires

    Cool moi aussi j'avais beaucoup aimé (mais gasp ! Tu révèles la fin dans ton avis !!!!)

    Posté par Plouf, 17 octobre 2018 à 10:36
    • Je me suis laissée emporter par mon enthousiasme !

      Posté par pyrouette, 17 octobre 2018 à 11:37
  • je l'avais vu passé, mais le titre ne m'attirait pas....
    après avoir lu ta critique je crains d'être passée à côté d'une pépite, je vais voir si je le trouve à la médiathèque

    Posté par Eve-Yeshe, 18 octobre 2018 à 14:43
    • Ah ce titre... Tu vas aimer ce recueil !

      Posté par pyrouette, 18 octobre 2018 à 17:59

Poster un commentaire