la vie de ma voix intérieure

En totale reconstruction après deux années abominables passées en Lozère où j'ai appris que seuls les humains ne sont pas humains, je continue à partager ma passion de la lecture. Vous pouvez apprendre à me connaître à travers les citations.

La mère parfaite

 

La mère parfaite par Molloy

 

Aimee Molloy

ISBN : 2365693601

Éditeur : EDITIONS LES ESCALES (11/10/2018)

Traductrice : Emmanuelle Aronson




4ème de couverture :

 

Nell, Francie et Colette font partie d’un groupe de jeunes mères de Brooklyn qui ont fait connaissance  pendant leur grossesse. Le soir du 4 Juillet, pour échapper quelques heures à leur quotidien, elles décident d’organiser une virée dans un bar : un répit bienvenu en ce premier mois d’été caniculaire. Elles parviennent même à convaincre Winnie, la mère célibataire du groupe, de confier son nouveau-né  à une baby-sitter. Mais lorsque Winnie rentre chez elle et découvre que son fils a disparu, la soirée tourne au drame.

Dans un Brooklyn étouffant, alors que l’enquête piétine et que la police accumule les erreurs, Nell, Francie et Colette se lancent dans une course effrénée pour retrouver l’enfant. Jusqu’à ce que les médias s’emparent de l’affaire et fassent de leurs vies, en apparence si parfaites, le centre de toutes les attentions…

En faisant exploser le vernis d’existences bien ordonnées, Aimee Molloy livre une critique grinçante des pressions subies par les mères dans notre société. Un roman rare, à la fois captivant et pertinent.



Extraits :

 

"Pas étonnant que j'ai commencé à les détester. Franchement, qui peut endurer un tel niveau de certitude ? Encaisser sans broncher des opinions aussi tranchées ?"

"Je n'ai jamais aimé ce terme. Maman. C'est tellement chargé, tellement politique. Nous n'étions pas des mamans. Nous étions des mères. Des personnes."

 

"C'est ça le problème avec ceux des campagnes. Ils fourrent leur nez partout."

 

"Percevoir les ratés dans ma logique, mon incapacité à comprendre les choses les plus simples."

 

 

Mon avis :

 

De jeunes mères devenues amies, car inscrites sur un site de jeunes mamans, décident de se réunir le soir du 4 juillet sans les bébés et les maris. Winnie est célibataire et n’a pas très envie de laisser son bébé à une baby-sitter qu’elle ne connaît pas. Nelle, Francie et Colette arrivent à la convaincre et lui trouvent la nounou.

Il y a du monde ce soir là, dans le bar, et les jeunes mères sont souvent séparées, certaines boivent un verre d’alcool, et la fatigue aidant, le tout se passe un peu dans le flou.

Winnie disparaît un long moment en laissant ses clés et son portable dans le bar. Ses amies se rendent compte qu’elle a une application lui permettant de surveiller son bébé à distance et lui suppriment cette application.

Ce qui n’est qu’une mauvaise blague, tourne au cauchemar. Le bébé de Winnie disparaît, la nounou s’est endormie dans le canapé, n’a rien vu, rien entendu.

Francie, Nell, Colette s’introduisent dans la maison de Francie malgré la présence de la Police qui les refoule dehors. Elles vont porter le fardeau de la culpabilité jusqu’au bout de cette enquête.

On suit leurs vies différentes, le passé que certaines préfèrent oublier, le niveau de vie très différent aussi d’une famille à l’autre, et surtout leurs pensées et sentiments dans une chaleur caniculaire qui s’abat sur la ville. Tout devient compliqué.

Elles sont de jeunes femmes modernes et doivent être des mères parfaites selon le modèle de la société. Ce n’est pas si simple. Une chose est certaine, elles vont tout mettre en oeuvre pour aider Winnie et retrouver le bébé et elles sont très douées pour pirater des sites, voler des dossiers et interpréter des faits.

Les médias s’emparent de l’affaire et ces jeunes mères vont payer le prix fort pour cette petite soirée anodine dans un bar.

Plus qu’un thriller, une étude sociétale sur l’image de la mère parfaite.

Un grand merci à Masse critique mauvais genre de Babelio et les Éditions Les escales pour cette découverte

 mc logo.png

Posté par pyrouette à 09:24 - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,

Commentaires

  • je viens de l'obtenir sur NetGalley il me tentait vraiment et ta critique confirme! ça déborde en ce moment, dur, dur !

    Posté par Eve-Yeshe, 02 décembre 2018 à 13:55
    • Oui, ça déborde aussi ici. Je te préviens il y a quelques boulettes passées au travers des correcteur, mais cela n'empêche pas la lecture agréable, j'ai aimé ce roman.

      Posté par pyrouette, 06 décembre 2018 à 11:56
  • Bonjour Pyrouette. C'est marrant car une amie m'en a parlé hier et doit me le prêter. Eh bien voilà un avis de plus !

    Posté par Christine /Marma, 02 décembre 2018 à 18:28
    • Bonjour Christine, il est très agréable à lire, tu me diras !

      Posté par pyrouette, 06 décembre 2018 à 11:56
  • que deviens tu

    Alors Pyrouette tu es devenue le Bernard Pivot au féminin et toi que deviens tu? J'adorais ton humour!!!

    Posté par marieswiss, 05 décembre 2018 à 22:37
    • Je suis là Marie, je viens de t'envoyer un mail perso. A bientôt.

      Posté par pyrouette, 06 décembre 2018 à 11:47

Poster un commentaire