la vie de ma voix intérieure

En totale reconstruction après deux années abominables passées en Lozère où j'ai appris que seuls les humains ne sont pas humains, je continue à partager ma passion de la lecture. Vous pouvez apprendre à me connaître à travers les citations.

J'ai encore menti !

 

 

Gilles Legardinier

ISBN : B07JH8WH6F

Éditeur : GALLIMARD (31/10/2018)





4ème de couverture :

Laura se pose beaucoup de questions. Comment réussir sa vie? Est-il possible de manger tout ce que l’on aime sans prendre dix kilos? Comment trouver l’amour? Trop de doutes pour être heureuse, trop d’envies pour se contenter du banal. Jusqu’au jour où un accident va complètement effacer sa mémoire.

La voilà à nouveau débutante face à la vie, obligée de tout redécouvrir : les bonbons, les soutiens-gorges, les garçons, l’électricité et les lois qui gouvernent l’univers… Libérée des a priori, portée par un coeur affamé et un cerveau qui se cherche, Laura entame une aventure unique et hilarante. En ne sachant plus rien, elle a peut-être enfin une chance de devenir elle-même.

 

Extraits :

“Je n'ai jamais aimé être dehors à l'heure où l'obscurité finit par triompher du jour. L'arrivée du crépuscule exacerbe les solitudes, accentue les vides. J'en ai quelques-uns dans mon existence.”

“On ment aussi souvent pour garder la tête hors de l'eau.”

 

“Je n'ai jamais eu envie de mourir mais je me suis constamment demandé comment vivre.”


“Après un entraînement de combattant d'élite, après une immersion dans les rayons confiserie sans gilet pare-balles et dans les rayons cosmétiques sans estime de moi-même, je suis au taquet.”


“Les imprévus pèseront toujours plus lourd sur votre destin que tout ce que vous pourrez organiser.”


“Les autres savent qui vous êtes souvent mieux que vous-mêmes, et s'ils vous acceptent, vous n'avez plus besoin de douter de vous. Vous pouvez exister.”


“J’ai l’impression d’être piégée de partout. Au travail, dans ma vie, dans mon appart, dans ma solitude.”

 

Mon avis :

J’ai quelques point communs avec Laura : je travaille dans un centre social et je vois le meilleur en chaque personne avec des yeux d’enfant naïve. Par contre je n’ai pas Amour pour me défendre dans le cadre de mon travail et les agressions verbales sont nombreuses, les menaces encore plus…

Laura a un accident de poney et redécouvre la vie avec des yeux d’enfant. Elle doit tout réapprendre : les gestes de la vie quotidienne mais aussi les règles de vie en société.

Si faire les courses, réapprendre à cuisiner, à manger, à s’habiller l'amusent, ce qu’elle découvre pour le reste la sidère. Comment trouver un sens à sa vie dans ce monde?

Elle doit faire confiance mais se méfier en même temps, aider des gens qui sont dans le besoin mais faire face à certains plus que belliqueux, ne plus se faire abuser par un homme.

Bref Laura vit de belles choses mais doit se protéger. Ses amies sont présentes, ses frères aussi et elle renoue avec son père et sa belle-mère.

Le médecin qui la suit dans sa rééducation lui révèle quelques petits secrets sur la mémoire et les souvenirs, ce qui aidera Laura à faire la part des choses et à chercher le principal.

Certes c’est un livre bourré de bons sentiments avec des scènes cocasses mais il révèle aussi une fêlure, une réalité. Nous sommes tous à la recherche d’un monde meilleur, d’un sens à notre vie.

 

Posté par pyrouette à 20:48 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires

  • Bonjour Pyrouette ! La couverture de ce livre m'étonne, car j'ai lu ta chronique, et il me semble quand-même que le sujet n'est pas si léger.

    Posté par Christine /Marma, 18 mars 2019 à 20:57
    • Coucou Christine, tu peux lire cette histoire de deux façons, soit légère, soit en cherchant le message plus ou moins caché, l'auteur a beaucou d'humour.

      Posté par pyrouette, 19 mars 2019 à 15:14
  • Coucou Corinne,
    J'aime beaucoup cet auteur ! J'ai lu plusieurs de ses livres. Ils traitent tous de sujets particuliers, d'actualité, pas légers effectivement, mais l'humour de l'auteur fait que la lecture ne devient pas pesante.
    Je l'ai noté dans un coin de ma tête, car j'ai vraiment envie de le lire
    Gros bisous et bonne fin de soirée.

    Posté par Pahi, 18 mars 2019 à 22:18
    • Tu connaîtras mon travail quand tu liras cette histoire ! Bisous Denise

      Posté par pyrouette, 19 mars 2019 à 15:13
  • Oui tu as raison Pyrouette ! Tout dépend du regard qu'on décide d'y poser .

    Posté par Christine /Marma, 19 mars 2019 à 16:18

Poster un commentaire