la vie de ma voix intérieure

En totale reconstruction après deux années abominables passées en Lozère où j'ai appris que seuls les humains ne sont pas humains, je continue à partager ma passion de la lecture. Vous pouvez apprendre à me connaître à travers les citations.

25 février 2009

tout doucement...

Le lendemain du jour où le mari aurait mieux fait de ne pas se lever, justement il s'est levé le premier et a mis le pied deux fois de suite dans les gamelles des chats....Pyrouette a fait semblant de dormir pour ne pas nettoyer à sa place.... Le même jour Pyrouette est allée chez l'incompétent pour son arrêt de travail. Arrivée devant la porte fermée du cabinet, elle voit un mot : "je reviens dans 15 minutes". Une urgence??? Non, non, non l'incompétent est arrivé tranquillou, tranquillette de son pas nonchalant.... [Lire la suite]
Posté par pyrouette à 17:26 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

20 février 2009

Presque sur le vif

Ce soir Pyrouette est dans la cuisine, faisant tranquillement la vaisselle. Elle a échappée au mari, resté à table devant la télé. Le calme n'a pas duré longtemps : "OUIIIIIIIIIIIIIIIIIIIOUIIIIIIIIIIIIIIIIIII, IL A GAGNEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEGAGNEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEE"! C'est le cri du mari....Pyrouette a une bosse, elle s'est cognée la tête en sursautant. Cinq minutes plus tôt le mari s'est accroché au bras droit (le sensible) de Pyrouette :"OUI,OUI, OUI, IL L'AAAAAAAAAAAAAAAAL'AAAAAAAAAAAAAAAA!" Bon Vous... [Lire la suite]
Posté par pyrouette à 20:11 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :
13 février 2009

De la lecture

Pyrouette se concentre sur ses prochains rendez vous. Pas de chute, pas de gaffe. Alors en attendant elle vous a mis de la lecture dans la colonne de gauche : Des rencontres virtuelles. Vous pouvez faire connaissance...
Posté par pyrouette à 17:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
02 février 2009

Mikaël et Shana

Mikaël et Shana sont morts dans un incendie la semaine dernière. Ils étaient SDF mais vivaient dans un tout petit bateau sur le canal de ma ville. Mikaël et sa chienne Shana, un boxer. Tout le monde aimait Mikaël, tout le monde aimait Shana et à défaut de vivre normalement, ils mangeaient à leur faim tous les deux. Ils étaient devant les magasins de la ville et Mikaël aidait ceux qui en avaient besoin, à charger les courses dans les voitures. Cet hiver avec le froid, Mikaël et Shana partaient moins loin restant près du Centre Ville,... [Lire la suite]
Posté par pyrouette à 15:56 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :
10 décembre 2008

Les nouvelles aventures de Pyrouette

Lundi matin : Pyrouette se lève (comme d'habitudeuuuuuuuuuu) et descend dans la cuisine pour boire son café au lait. Mince pas de lait dans le frigo.... un café au lait sans lait ce n'est pas top! Alors Pyrouette enfile ses bottes par dessus le pyjama, attrape la doudoune du mari et sort dans le froid glacial du petit matin. Elle ouvre la porte du garage (une saloperie de plaque que tu fais coulisser sur le plafond) et se dirige vers l'étagère des provisions. Armée de ses deux bouteilles de lait (prévoyance) et de sa bouteille d'eau... [Lire la suite]
Posté par pyrouette à 16:28 - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags :
07 décembre 2008

Je dis ça, je dis rien....

C'est une expression de la région.... qui a le don d'énerver Pyrouette. Mais aujourd'hui, pour la première fois, elle le dit.... Au lieu de finir les préparatifs pour le repas familial d'anniversaire du mari, Pyrouette doit vous le déclarer absolument maintenant, de suite. Elle le sait depuis hier au soir : Les chiens errants sont sur le point d'être capturés si ce n'est déjà fait et le pactole : quelques personnes mises en garde à vue dont le fameux témoin (Zorro) qui avait fait déguerpir à mains nues les molosses qui bouffaient... [Lire la suite]
Posté par pyrouette à 11:12 - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :

04 décembre 2008

La ligne 102 par Dounette

Si jamais vous entendez parler de ce mythe qui porte le nom de ligne 102, fuyez c'est un piège ! vous êtes tranquille, ouvert, vous voyez qu'avec les changements, la gare routière ne sert plus à rien, confiant vous prenez le tram vers les sabines (garosud) ça sent bon le car, en plus il y a l'arrêt avec marqué 102 dessus et l'heure à laquelle vous pourrez arriver chez vous. Noir sur blanc... Ne vous y fiez pas, c'est un leurre... La nuit tombe, le froid se fait plus vigoureux, les lieux se vident... Le car a du retard, pas grand... [Lire la suite]
Posté par pyrouette à 22:16 - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :
25 novembre 2008

Attention au départ !

Hier était une journée banale… Enfin a peu près. J’accompagnais Dounette qui passait un arthro scanner. En bonnes angoissées qui anticipent tout, nous avons tout  programmé. Pour l’aller nous prenons le train puis le tram et deux bus. Celui là c’est l’itinéraire de Dounette parce que je n’étais pas d’accord : trop de transports en commun, perte de temps alors qu’en partant de la gare SNCF, à pieds  vingt minutes environ. Pour le retour comme nous n’avons pas d’horaire et que Dounette ne doit pas marcher, taxi puis le bus... [Lire la suite]
Posté par pyrouette à 17:24 - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags :
15 novembre 2008

Le poteau

Après les gros titres dans les journaux, les photos de chiens hargneux et surtout l'interdiction de déambuler dehors.... plus rien. Les journalistes n'ont pas de femme bouffée et transformée en tronc avant de mourir, à se mettre sous la dent (oui je sais je crains...) les chiens non plus.... alors le téléphone sonne et nous cherchons des renseignements :"on a le droit de sortir???". Bref, jeudi j'ai craqué et je suis partie en ville. Je n'étais pas très fière surtout que contrairement à d'habitude, jour de marché, il n'y... [Lire la suite]
Posté par pyrouette à 07:50 - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags :
14 novembre 2008

Tout peut arriver ou le bouillon...

"Voilà ce qui arrive. Un beau matin, vous vous mettez à pisser du sang et cet incident vous fait prendre conscience que, peut être,le déroulement de votre existence est en train de vous échapper et que, du haut de vos trente deux ans, si vous voulez y changer quelque chose, mieux vaut vous y mettre tout de suite. Alors c'est le branle bas de combat, la grande révolution. Un peu comme si vous preniez un virage à quatre vingt dix degrés en hors-bord. Sauf que le bateau se renverse et que vous prenez subitement le bouillon dans une... [Lire la suite]
Posté par pyrouette à 10:58 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :